août 13, 2018

Avec toute l’euphorie qu’il y a eu sur les réseaux sociaux avant sa sortie en salle, Ready Player One était sans aucun doute l’un des films les plus attendu de cette année 2018. J’étais alors restée perplexe et très prudente. J’étais même prête à le boycotter afin de ne pas me laisser influencé du succès lancé avant l’heure par les médias, les critiques Youtubeurs et les fans du réalisateur. Pourtant il y avait tout pour me plaire. L’univers du film : le cinéma et les jeux vidéos. Ainsi que son réalisateur Steven Spielberg, même s’il est vrai que ses quelques derniers films n’avaient pas su me toucher. Néanmoins avec cette nouvelle aventure, je voulais vraiment y croire. Ayant joué aux jeux vidéos pendant 9 ans, j’étais impatiente de voir comment Spielberg allait nous embarquer dans ce monde complexe et souvent pointait du doigt par ceux qui ne jouent pas. Malheureusement l’espoir et la magie ne fonctionnèrent pas une nouvelle fois chez moi.

Pour résumer, nous sommes en 2045, dans un monde cahotique. Nous entrons dans la vie d’un jeune garçon, appelé Wade, qui nous témoigne de comment sa vie est arrivée là. Malgré son jeune âge, il semble déjà avoir survécu à tout : la guerre, la famine, la {Lire La Suite}

juillet 30, 2018

L’été est bien là. La chaleur est rude alors rien ne vaut une salle obscure avec sa clime pour se rafraichir le temps d’un film. Après avoir vu quelques gros films américains, je voulais me changer les idées et me suis dis pourquoi pas aller voir un film français, même s’il est vrai que ces derniers temps il est assez rare que je le soutienne et en particulier ses comédies car je ne supporte plus leur humour le plus souvent discriminatoire ou/et raciste. Cette semaine est sorti Roulez Jeunesse de Julien Guetta et avec Eric Judor, ancien humoriste du duo Eric et Ramzy, je voulais voir ce qu’il pouvait donner même s’il n’est pas à son premier coup d’essai autant que comédien en solo .

Roulez Jeunesse raconte l’histoire d’Alex, un garçon célibataire de 43 ans qui travaille comme dépanneur automobile dans l’entreprise de sa mère {Lire La Suite}

juillet 23, 2018

Photos : Yohann
Vidéo : Le Gardien Du Cinéma (il faut appuyer sur la première image pour voir la vidéo)

Me voilà assise dans le train, la peur au ventre de ne pas trop savoir où je vais. Même si j’ai l’habitude de voyager depuis que je suis une slameuse trotteuse, j’ai cette impression d’être à mes débuts et de me plonger dans une drôle et nouvelle aventure. De plus, mon amie Charlène ne pouvant pas m’accueillir chez elle car elle habite au troisième étage sans ascenseur et ne sachant pas si l’hôtel est accessible pour les handicapés, j’ai dû me prendre un hébergement Airbnb pour être sur d’être logée et pas trop loin du centre. Je suis donc livrée à moi même tant que je ne suis pas avec des gens, ce qui me fais un peu peur.

Mais j’avais besoin de ça ! De cette nouvelle aventure car on a beau et bien faire partie d’un mouvement artistique le plus indépendant possible, que parfois, on a cette impression de se perdre et de jouer un rôle que l’on n’est pas. Je ressentais alors vraiment ce besoin {Lire La Suite}

juillet 17, 2018

Parfois, les mots mettent du temps à sortir pour partager son ressenti sur une oeuvre cinématographique. La semaine dernière, je suis allée voir le film Paranoïa de Steven Soderbergh, réalisateur également de Solaris (que je n’ai pas encore vu), Trafic (le film qui m’a fait découvrir Benicio Del Toro), Ocean Eleven (que j’ai vu) et Sexe, mensonges et vidéos (que je n’ai pas vu et qui pourtant lui a valu une Palme d’or à Cannes). 

Soderbergh est le réalisateur à contre culture de sa génération. Il ne souhaite plus répondre à une machine de milliards de dollars pour réaliser ses propres films dans la liberté la plus totale, ce qui est tout à son honneur.  Avec cette oeuvre, Soderbergh a souhaité démontrer qu’avec la technologie d’aujourd’hui, et qui se démocratise de plus {Lire La Suite}

juillet 15, 2018

C’est bien connu des réseaux sociaux, on ne cesse de parler de ce qui se passe de mal mais jamais ce que cela peut créer de bien pour des gens qui ont une même passion et qui se donnent les moyens de créer leur propre événement pour rencontrer les gens qui sont abonnés à leur chaîne de Youtube. Le youtubeur Le Gardien Du Cinéma en est le parfait exemple !

Après un peu plus d’un an de la création de sa chaîne de cinéma, il a souhaité savoir qui se cache derrière ses abonnés et confronter la frontière du virtuel au réel en organisant un premier événement rencontre youtubeurs, vidéastes, abonnés qui ont cette même passion que lui : le cinéma. Malgré le trac au ventre, nous nous étions tous donnés rendez-vous en {Lire La Suite}